Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quelle heure est-il...

Eastern Australia


AM: Ante Meridian= avant midi
     PM: Post Merdian= après-midi
France

Carte

Archives

21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 13:16

Salut!

 

Petit message pour vous preciser que, apres Brisbane et mes peripeties, je suis de retour a Sydney depuis 2 mois ou je m’eclate pas mal. Je compte d’ailleurs y rester jusqu’en janvier avant  de peut etre voyager de nouveau puis de rentrer a la maison.

 

J’ai donc arrete d’approvisionner ce blog comme vs avez pu vs en apercevoir. Simplement car je passais trop de temps a l’alimenter donc a reflechir et ecrire en francais. Ce qui ne m’aidait pas du tout dans ma quete d’un anglais courant. Chose que je possède maintenant. Good on ya buddy!

 

Je me suis aussi un peu trop livrer, emotionnellement parlant. Ce qui ne me ressemblait pas.

 

Merci d'avoir suivi une partie de mes aventures et de m'avoir laisser vos témoignages.


A+ en France !
Partager cet article
Repost0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 02:27

Hey ! How’s it goin ?

 

Alors pas de news durant 2 semaines, tout simplement parce qu’il n’y avait rien de bien transcendant à vous faire partager, pardi ?!

 

La guérison du nerf (nerf médian) inflammé s’annonce plus longue que prévu. En effet, d’après mon contact de Melbourne (médecin), le meilleur traitement demeure l’auto-guérison. C’est-à-dire qu’il faut que  continue de faire le minimum appel à ma main droite durant les semaines qui viennent. Carrément impossible dans un hostel ! Galère !

 

Ca fait 2 semaines que je glande et ça me gave !

 

Cependant comme j’ai besoin d’argent pour poursuivre mon périple, je me lance dans l’offre de cours de français privé et à domicile. Les Aussies adore la France, c’est ce qu’on va voir. En espérant taper aux bonnes portes.  En tout cas, c’est vraiment la dernière chose que je souhaitais faire en OZ. D’ailleurs je m’y lance à reculons…si vous voyez ce que je veux dire…

 

Sinon, ce samedi, comme le temps est parfait 24°, ciel bleu et soleil de plomb, j’’en profite pour glandouiller à la Street beach, histoire de bronzé en cette saison hivernale !

 

Samedi soir, je regarde le match du Trinations opposant The Wallabies aux Springboks dans un bar de Caxton Street avec mes roommates (collègues de dortoir) : un kiwi (néozélandais) et 3 Dutch guys (néerlandais). Puis, mes Dutch mates et ma pomme restons dans cet Hotel  pour la 2ème partie de soirée. Bien fandard ces Ducth mates !

Saturday's night

 

Dimanche, ben rebelote, le temps étant de nouveau magnifique, une petite séance bronzette s’impose.

 

Le soir, mon pote Aussie m’invite à assister une dark comedy cabaret (comédie noire) faisant partie du Brisbane festival, dont le titre est Feasting the Flesh. C’était…comment dirai-je…ahrgghh…les mots me manquent…ahh si ! Totalement bizarre ! Dingue ! Du grand portenawak ! Je comprenais ce que les acteurs disaient (y avait pas beaucoup de texte) mais je ne comprenais pas les thèmes, les enchaînements et surtout pourquoi il se mettait souvent à poil ! (pour une des comédiennes ça ne me gênait pas du tout au contraire…)

 

Ex : Lors d’une scène, un client (un des comédiens) est attablé. Le garçon de salle (comédien) lui sert un thé avec lait puis une portion de gâteau au chocolat. Jusque là rien de bien méchant. Mais aussitôt servi, le client enlève ses chaussures, dégrafe son pantalon…et se met à faire le poirier sur la table au-dessus de sa tasse et du gâteau, sans caleçon biensur ! Le serveur prend alors le gâteau au chocolat et lui fou dans le cul !!! Super fandard, non ?!

 

J’ai été plutôt soulagé quand mon pote Aussie m’a expliqué qu’il n’avait, lui non plus, pas compris grand-chose. En même temps c’est compréhensible, lui étant gai, il s’est rincé l’œil sur 2 comédiens baraqués. Chacun ses plaisirs !

 

C ya soon!

 

PS : Je pense quitter Brisbane dans la semaine pour aller à Gold Coast (50 km de Brisbane), au bord de l’océan. Histoire de me changer les idées, de voir autre chose…

PS2: C'est la 1ère fois que j'apporte mon appareil photo en soirée. Un peu galère à gérer l'écran étant assez large et fragile.

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 07:58

How is he goin ?

 

Ce matin, 8.45AM, je rencontre le chiropractor (chiropracteur/chiropracticien) –une femme- au sujet de ma main.

 

Elle me reçoit. Nous discutons 5 minutes à propos de mes antécédents médicaux et de ce problème à la main droite. Puis commence l’examen de ma main et la recherche de la cause (souvenez-vs, je vs ai dit qu’il y avait plusieurs possibilités). Ensuite quelques massages au niveau du dos, de la nuque, de l’avant-bras, des doigts et basta. Le travail effectif ne dure que 5-10 minutes et habillé SVP !

 

Rien à voir avec les chiros français lesquels vs massent durant 3/4h et pour 30/40 euros ! Rien à voir du tout !

 

Cout de l’opération : $67 ! A ce tarif là, les médecins aussies sont les bourgeois australiens.

 

Le chiro me précise que l’acte chirurgical n’est pas vraiment à envisager dans mon cas. Je suis soulagé…mais pas totalement quand même. Je commence à retrouver quelques sensations au niveau des doigts endoloris néanmoins ça n’est pas encore le top. Faut patienter… mais mes finances deviennent impatientes !

 

Prochain RV : vendredi 9.30AM. Le coût de la séance ne sera que de…$50 ! Ah oui, quand même ! Il vaut mieux éviter les ennuis de santé en OZ –ce que je ne savais pas ! D’ailleurs, trêve de plaisanterie, je n’ai vu aucun australien avec un membre plâtré depuis que je suis en OZ ! Bizarre…vs avez dit bizarre ?!

 

We will see…

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 06:51

How ya doin ?

 

Je vs rappelle que –après avoir complété ma 2ème mission- j’en étais revenu à la 1ère : « Obtain the Wallabies’ autographs »

 

De fait, samedi, j’ai tenté ma chance en fin d’après-midi -2H30 avant le début du match- en me rendant à l’hôtel des Wallabies.

 

Arrivé à l’hôtel, je trouve un bus patientant face à l’entrée principal de l’hôtel toutes calles ouvertes. Je me dis que ça sent bon le Wallaby. Histoire de tester les "défenses" de l’hôtel –français qui plus est- je demande au concierge si les Wallabies se trouvent effectivement dans cet hôtel. Il me rétorque très sérieusement : "I’m not allowed to give you this information" (je ne suis autorisé à vs donner cette info ; mauvaise réponse). Elémentaire mon cher Watson. Ils sont présents dans cet hôtel. Je demande par la même occaz s’il leur est possible de leur passer mon t-shirt afin que les joueurs le signent. Niet. Je décide alors de squatter en face de l’hôtel et de les attendre.

 

L’obscurité commence à prendre ces droits.

 

Sorti d l’hôtel, je me dirige vers le fameux bus et aperçois la pancarte suivante derrière le pare-brise avant:



Tout excité, j’établis ma base sur le côté de l’hôtel à 5-10 mètres du bus et fais quelques tests avec mon appareil photo. Puis arrive 2 motards de la Police. Et patiente à leur tour à proximité du bus.

 

1h plus tard, les joueurs sortent, visages fermés, très concentré. J’essaie de prendre des photos. La galère. Tout se déroule très rapidement et mon appareil photo est trop long dans les enchaînements en plus des prises de vue peu évidentes et de la faible luminosité. Les photos prises sont merdiques. Par conséquent, il me faut revenir plus tard.


Plus tôt dans la journée, j’ai contacté mon pote australien -que je n’ai plus revu depuis notre fameuse soirée- pour s’organiser une petite session rugbystique autour d’une booze (bière) au Caxton Hotel dans Caxton street à 2 pas du Suncorp Stadium.

Je chante la Marseillaise, main sur le cœur et regarde le match au milieu de ts les australiens. A la fin du match, lorsque nos petits français ont mis l’essai, ben à mon tour –exaspéré par les cris de victoire des aussie- j’ai exulté et me suis aperçu que je n’étais pas le seul supporter français ds le bar.

 

Après le match, je retourne à mon hostel où je récupère tout mon attirail. Puis direction l’hôtel des Wallabies. Je poirote 1 bonne heure avant d’apercevoir leur bus.

 

Je saute sur le 1er joueur sortant du bus et le sollicite pour un autographe sur le t-shirt. Pas de souci. Il prend même le temps de signer, mon stylo étant totally fucked (niké/ne marchant pas correctement (poli)). Je saute sur le 2ème puis le 3ème. Tout se passe encore une fois très rapidement donc peu de temps pour prendre des photos et faire signer beaucoup de joueur.

 

Ma récolte étant maigre, ben je ne fais pas chier et entre dans l’hôtel and keep hunting. J’essaie de prendre des photos  de Ryan Cross (centre des Wallabies) malgré la trop forte luminosité (pas le temps de faire des réglages) et lui propose de signer mon t-shirt.


Puis, j’aperçois Stirling Mortlock - capitaine et centre des Wallabies- qui signe des autographes et est pris en photo avec quelques résidents de l’hôtel. J’en profite pour lui demander un autographe mais n’ai pas le temps de prendre une photo en sa compagnie puisqu’il semble presser de se rendre dans ses quartiers -chose que je comprends aisément.

 

Déçu de ne pas avoir de photos de lui, je lui coure après jusqu’aux ascenseurs. Je lui dis : « It’s me again! Sorry to bother you but may I take a picture of you?». Le gars -vraiment cool- pose pour moi trankilou avant de prendre l’ascenseur et termine par un « Cheers mate »  (Merci). Là j’en reste sur le cul.

 

The hunting terminé (00.30). Je demeure un peu sur ma faim. Alors, je me programme une autre chasse dimanche matin avant qu’ils se rendent à l’aéroport.

 

Dimanche matin, je me rends alors à l’hôtel. Ne voyant pas de bus, je décide de demander au concierge. Il m’explique bien gentiment (il s’agit d’un autre) qu’ils viennent malheureusement de quitter l’hôtel, environ 20 minutes avant que j’arrive. Fuck sake !

 

Je demeure alors avec mon t-shirt pleinement signé par le XV de France et partiellement par les Wallabies. Mais ce fut 2 journées assez sympas qui m’ont évité de penser à un retour probable vers la France. Et j’en garde une trace : le fameux t-shirt!

The Wallabies

 

 

PS : Petite précision. Le rugby à 15 n’est pas si populaire en OZ. Le footie –discipline la plus populaire car typiquement australienne- et le rugby à 13 demeurent les sports les plus suivis (pour lesquels l’engouement est le plus intense). C’est bien simple, il n’y a quasiment que des retransmissions (≈ 98%) de footie et de rugby à 13 sur les chaînes aussie !

 

C ya

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 07:51


Petit post pour vs préciser que j'ai créé un livre d'or qui est impatient de voir apparaître vos commentaires, critiques ou tout autre témoignage....

Je vs offre la possibilité de vs exprimer au sujet de ce blog, mon aventure, etc... de donner votre opinion en somme!

Il se trouve juste dans le module "What the weather like in" à droite. Cliquez sur "Guestbook". Ca y est vs y êtes.

Up to u! ;))))
Partager cet article
Repost0
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 03:33

How ya doin ?

 

Je rappelle à ma famille que je vs fais partager mes expériences. Cependant, dans le cas présent, vous ne dites rien à mes parents, mes grands-parents au sujet de mon probleme et vs évitez de vs inquiéter. Je ne veux pas que vs affoliez mes parents pour rien ! Ils sont en vacances !


Alors, n’ayant plus de boulot, me trouvant de nouveau limité financièrement et devant patienter 10 jours, ben je me fixe des petites missions histoire de m’occuper.

 

Tout commence jeudi matin, j’ai visité plus précisément China town. Il ya une rue piétonne principale sur 2 blocks.

China town


En début d’après-midi -alors que je reviens de China town- dans Queen Street Mall, je découvre une animation sur le rugby avec 4 rugbymen australiens signant des autographes. De là me vient mon ordre de mission :

 

« Obtain the Wallabies’ signatures »

 

Donc, je décide d’acheter un t-shirt officiel des wallabies –les maillots de l’équipe étant excessivement chers, $170- j’en choisis un plus classique. Je le paie $50 et le fais donc signer par ces 4 joueurs.

 

- Je suis ensuite allé dire un farewell ( aurevoir) à mes potos italiens. avec qui je me suis pas mal fighté avant l'Euro et aussi pleuré après. Ils partent faire un peu de picking à 1h de Brisbane car ils n’ont plus un Kopek suite à leur périple aux Fidji.  On devrait se revoir prochainement en OZ. Sinon ce sera durant la saison hivernal pour quelques descentes de ski à proximité de Torino –d’où ils sont originaires. -

 

Un peu déçu de n’avoir que 4 autographes sur mon t-shirt, je pars à la recherche des Wallabies. Je me rends alors au Suncorp Stadium et demande au point sécurité, au merchandise shop des Broncos (footie) et même auprès du  corporate office (direction administrative du stadium), quand les équipes s’entrainent afin d’obtenir des autographes/photos et même si -le cas échéant- je peux leur faire passer mon t-shirt. Chou blanc.

 

2ème ordre de mission :

 

« Find the XV de France & get the rugby players signatures »

 

Le soir même, je vais me préparer à manger dans la cuisine commune de mon hostel. Là, 2 néerlandais –que j’avais déjà croisés- me demandent en voyant mon attelle ce qu’il m’est arrivé. Je leur explique rapidement et ils enchaînent sur le rugby et le test match Wallabies-France. De là, je leur explique ma "mission" (rassurez-vs je ne leur ai pas expliqué comme ça sinon ils m’auraient pris pour un sans-ami! ;))) et ils me donnent le nom de l’hôtel de l’équipe de France ! Nikel !

 

Aujourd’hui, 10h du mat, armé de mon t-shirt, d’un stylo et de mon appareil photo je pars à la chasse aux Rugbymen Français. Arrivé à l’hôtel –où ils résident- je demande tout d’abord aux jeunes voituriers se trouvant à l’extérieur si l’équipe de France est effectivement présente. Ils me répondent sans hésiter : « Yeah mate ».

 

J’entre alors dans l’hôtel, demande au jeune réceptionniste s’il est possible de rencontrer l’équipe de France. Il me rétorque qu’il ne peut me divulguer cette info et me conseille d’en discuter avec l’assistant manager. Je prends l’ascenseur selon ses indications et atterrit dans l’immense hall principal de l’hôtel. A la réception, je sollicite l’assistant manager. Un jeune allemand bien sympa qui m’explique que ça risque d’être dur, les joueurs étant éparpillés dans l’hôtel. Je lui demande si je peux tout de même patienter dans le hall et partir en chasse. “No problem buddy ! “

 

Dans le hall justement, je tombe sur des joueurs français et commence alors the hunting (la chasse). Ils arrivent tous un par un dans le hall. Nikel ! Tous se prêtent volontier au jeu des signatures!

 

- Je reste une bonne 1/2h et en profite pour les écouter discuter. Au passage, Chabal –avec sa grosse voix- demande à un membre du staff de l’équipe où il y aurait un parc dans les parages. Ah… ?!  -

 

A 11h, ils quittent l’hôtel en tenue de sport décontracte. Là, je me dis que quelques photos seraient plutôt pas mal. Je me dis aussi que –selon les propos de Chabal- ils sont surement allés au Botanic Gardens. Parc le plus proche de leur hôtel et le plus grand.

 

The hunting keep going…

 

Arrivé au Botanic Gardens, ma supposition est confirmée ! Le XV de France se fait un petit entraînement tranquilou bilou dans le parc ! Comme si de rien n’était ! Véridique !

 

Preuves à l’appui.

XV de France

 

Alors que le XV de France répète certaines tactiques de jeu en touche, j’en profite pour discuter avec Jean-Michel Grand -kiné de l’équipe de France de Rudby, SVP- au sujet de mon problème à la main. Il m’explique très professionnellement de quoi il retourne, d’où ça peut venir et quels pourraient être les traitements. Selon lui, la recherche du point critique/sensible  (il y a plusieurs possibilités) est à la base du traitement efficace de ce problème. La chirurgie  étant à envisager si l’inflammation est à un stade avancé. Je vs passe les détails. Bref, ca ne sent pas bon du tout et ma distance avec la France se réduit drastiquement….

 

Ensuite, je converse avec le correspondant australien de l’équipe, tranquilou allongés sur l’herbe. Je lui demande si par hasard il ne connaît pas le nom de l’hôtel des wallabies. Il me réplique : “Of course !“. Il m’indique aussi que ça risque d’être difficile,  que cependant je peux tenter ma chance aujourd’hui mais que le plus intéressant est d’attendre dimanche pour profiter du départ des joueurs pour l’aéroport.

 

- Entre-temps, sur les conseils d’une française vivante à Brisbane et rencontrée au Botanic Gardens, je contacte une chiropracticienne –médecin de l’équipe féminine  australienne de volleyball- pour soigner mon bras. RV lundi 8.45AM. J’appelle aussi mon doc en France pour avoir son avis sur la question. Il m’explique qu’il n’ya rien de grave. La prise d’anti-inflammatoires, l’application d’une pommade localement et l’immobilisation du bras devrait suffire…à voir…car avec lui rien n’est jamais bien grave. Il a peut-être raison… -

 

Muni de cette info, revient à l’ordre du jour, ma 1ère mission.

 

En fin d’après-midi, je décide de me rendre à l’hôtel des wallabies. Là, j’ai moins de succès. Toutes mes demandes tombent à l’eau. Par conséquent, il faut attendre dimanche matin, poiroter à la sortie de l’hôtel et espérer qu’il soit de bonne humeur -donc qu’ils aient gagné la veille- pour obtenir des autographes.

 

Voili, voilou ! Vous savez à peu près tout !

 

C ya !

 

PS : Au fait…j’ai retrouvé la 504 de mes parents version customisée !

 

PS : Sur le chemin du retour, je me suis arrêté à la caserne des pompiers pour prendre de nouvelles photos de leur attirail. Là, 2 firemen (pompiers) super cool me propose de prendre des photos pour moi et avec moi ! Ca c’est pour toi et ta crevette cousine ! ;))

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 03:13

How ya goin ?

 

Voici quelques photos de ma team prises à l’occasion de mon dernier jour de boulot. Vs pouvez y voir le responsable du site y faire le pitre.

Labouring, Yeronga

 

En fin de journées mes 2 potes aussie m’ont fait découvrir des vues magnifiques de Brisbie  (Brisbane). L'une Mt Coot-tah et l'autre d'une rue de Paddington Les photos sont merdiques, mon appareil n’étant qu’un petit numérique au flash et zoom optique trop faibles. J’essaierai d’en prendre d’autres à lumière du jour.

 

C ya

Brisbie Vue de Mt Coot-tah et Paddington
Partager cet article
Repost0
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 03:05

How ya doin ?

 

Premièrement, je rappelle à ma famille que je vs fais partager mes expériences. Cependant, dans le cas présent, vous ne dites rien à mes parents, mes grands-parents et vs évitez de vs inquiéter. Je ne veux pas que vs affoliez mes parents pour rien ! Ils sont en vacances !

 

Dans la série "Troubles in OZ, what else ?"…

 

Depuis une semaine j’ai 2 jobs et les gère plutôt bien… malgré un problème à la main droite qui s’est déclaré 2 semaines auparavant lorsque je suis tombé malade.

 

En effet, j’ai commencé par ressentir un engourdissement de la main qui est devenu permanent au bout de quelques jours et s’est recentré sur les 3 premiers doigts de la main (pouce, index, médius), partiellement l’annulaire et la partie de la paume de la main proche de ces doigts.

 

« Travailler sur le chantier a finalement tout amplifié.»

 

Puis le poignet. Et maintenant l’avant-bras commence à être affecté. S’en ai suivit une perte progressive de la dextérité –de ces 3 doigts- à tel point que je ne fais plus de différence entre toucher mon visage, un mur et des draps…mais j’arrive à sentir le chaud et le froid après quelques secondes…Aussi, à l’effort, mes doigts se "pétrifiaient" avec des douleurs intenses.

 

Donc, mardi, j’arrête de bosser sur le chantier car je suis useless (inutile) puisque je ne peux plus rien faire et surtout veux savoir si ce dont  je souffre est grave.

 

Mercredi matin, je recherche un doc –différent- et en trouve un à South Bank après un épisode infructueux à l’hôpital ($125 la consultation ça fait réfléchir).

 

Là, visite classique de 5 minutes, quelques questions et diagnostic : It’s the carpal tunnel syndrome. Il s’agit du syndrome du canal carpien (je vs passe l’explication médicale, cherchez ds google si ca vs intéresse). J’attendais exactement ce diagnostic puisque je m’étais renseigné –alors que les symptômes amplifiaient- sur des websites d’hôpitaux français pour éviter toute surprise. Toutefois reste à savoir quel est le degré de gravité…

 

Le doc –très sympa et parlant un peu français- me précise que ça n’est pas bon du tout et que l’acte chirurgical –comme je m’en doutais- est à envisager. Mais pas encore. On commence tout d’abord par les voies traditionnelles : traitement à base d’anti-inflammatoires  et port d’une attelle pour une dizaine de jour.

 

Coût de l’opération : $120

-         Doc =<$60

-         Médoc+attelle = $60

 

Si après 10 jours, rien n’a changé, on avise. C’est le retour en France pour un examen plus poussé et surement un acte chirurgical.

 

Je tente néanmoins de conserver le job de cleaner dans mon hostel pour limiter les frais.  Selon le doc, ça n’est, semble-t-il, pas contraignant avec ce dont je souffre. Du moins pour le moment… Jeudi, je lâche aussi ce job préférant limiter l’utilisation de mon bras droit et optimiser les chances de guérison.

 

Alors que j'étais sur le point de la battre, la loosonite m'a rattrapé et m’aura peut-être à l’usure ! Fuck sake !

 

Cross your fingers for me!

 

 

Deuxièmement, vous ne dites rien à mes parents, mes grands-parents et vs évitez de vs inquiéter. Je ne veux pas que vs affoliez mes parents pour rien ! Ils sont en vacances ! Est-ce que c’est clair pour tout le monde !

 

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 13:07

How ya doin ?

 

Remis de mes petites galères médicales, je cherche du taf. 1er lieu où demander : mon hostel. Des chefs de chantier à la recherche de main d’œuvre pas chère appellent à peu près ts les jours.

 

Pour être le 1er à profiter des possibilités de l’hostel en termes de job, faut se lever tôt ! Mais ça paie ! C’est ce que je fais mardi et je dégotte un job de manard sur un chantier de construction pour une journée. Le job n’est pas évident ; très ennuyant : nettoyé le sol de toute les pièces, des saletés (peinture et bêton) qui y sont incrustées. Mais il se trouve que je continue à bosser sur ce chantier. Je bosse donc depuis mardi et continue la semaine prochaine.

 

J’viens de récolter $450 en 4 jours de boulot. Le boss me paie sur la base de 8h de boulot/jour alors qu’en réalité je ne bosse que 7h. Mais ça il ne le sait pas car il est sur 2 chantiers à la fois. En effet je commence le boulot à 8h du mat au lieu de 7h et termine à 15h.

 

Je bosse avec 4 autres labourers (ouvrier) principalement :

-         2 australiens d’origine libanaise (les 2 sont plutôt cool),

-         un charpentier australien avec qui j’ai bien sympathisé (on va y revenir)

-         et un jeune kiwi (néozélandais) : sorte de badboy écervelé qui "parle beaucoup trop".

 

Comme je l’ai précisé, je m’entends plutôt pas mal avec l’australien –qui le 1er jour que je l’ai vu m’a immédiatement fait penser à un pote de mon époque collégienne (Jérôme Kéroche pour ceux qui connaisent)- qui m’a d’ailleurs invité hier à boire quelques Margarita chez lui. Il habite à Paddington –quartier sur les hauteurs de Brisbane à 2 minutes de mon hostel et veut me faire découvrir Brisbane. Là, Lui et 1 de ses potes me proposent de fumer de la….Marijuana, bien sûr !

 

J’ai refusé une première fois, une deuxième mais ils ont continué à insister. Là,je me suis dit "Attend t’es en OZ, vivant une expérience unique ! Lance-toi". Ben je me suis laissé tenter. Ca n’est pas si mauvais mais alors attention le mal de crâne et la zen attitude pour faire le ménage dans mon hoste. J’étais dans une autre galaxie ! J’ai vu plein de gens bizarres, des monstres à 2 têtes d’éléphant et autres lutins avec corne de rhinocéros au niveau des fesses et pustules suppurantes sur le visage…à bord d'un vaisseau intergalactique...

 

Ce matin, au réveil, c’était Hiroshimax100 dans ma tête ! J’ai lutté toute la journée ! Enfin bon, je ne bosse pas sur le chantier ce WE donc j’vais pouvoir me reposer un peu et récupérer les heures de sommeil qui m’ont manquées cette semaine. Je ne dormais que 5h/nuit !

 

C ya

 

 

PS: Depuis une semaine, j'ai une nouvelle partenaire pour mon hostel job : une française. 1er bad point : c’est un française. 2ème bad point : elle  a du tomber ds la marmite étant petite....pas une marmite de potion magique...mais plutôt une marmite de marijuana (elle a le style) tellement elle parle lentement et tellement elle m'est un temps fou à répondre aux questions : le temps que ça arrive au cerveau, qu'une réponse  soit produite puis prononcée, ben t'as de te faire hara-kiri 5 fois ! Vs allez me dire que je suis dur, que c’est un jugement à la française et que je ne dois pas juger…ben j’m’en fou ! Parce que ça me fait chier, rechier...rerererrerererererechier!!!!!!!!

Partager cet article
Repost0
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 13:29

Petit post pour vs préciser que je viens de créer un livre d'or qui est impatient de voir apparaître vos commentaires, critiques, tout autres témoignages....

Je vs offre la possibilité de vs exprimer au sujet de ce blog, mon aventure, etc... de donner votre opinion en somme!

Il se trouve juste dans le module "What the weather like in" à droite. Cliquez sur "Guestbook". Ca y est vs y êtes.

Up to u! ;))))
Partager cet article
Repost0